Poser ici les valises du passé. Celles qui font que mes bras ne peuvent être des ailes
23 novembre 2005

Engluée dans la toile de ma vie...

Engluée dans cette toile Depuis des mois je me débats.. Les fils invisibles sont si tenaces Si forts… de quelle matière Les ais-je tissé que je ne puis Les rompre enfin… Les larmes ne sont pas efficaces Elles amolissent la toile Me laissant espérer une ouverture Un cœur enfin libéré Un cœur enfin léger Mais à peine les larmes séchées Le carcan se referme et M’enserre un peu plus. J’ai essayé la colère, me débattre Tempêter, crier, me moquer Amère dérision, je... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 17:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

25 octobre 2005

Elle est pas belle la vie ?

J'ai sept ans tout juste... J'habite dans un petit village, perdu dans la campagne. C'est mercredi. Le dernier mercredi avant les vacances. Un plaisir ! Il fait beau. Ce matin, je suis allée en classe. Même que cette année... j'arrive bien à lire ! Et que la maîtresse elle m'a fait des compliments ! Cette après'm, j'ai pu faire du cheval. Enfin du poney.. Et oui ! J'ai de la chance - bien plus que des milliers d'enfants dit ma maman - j'ai mon cheval à moi - un poney - un double poney il a dit mon Papa. Enfin, ca ressemble... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 00:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 octobre 2005

Chocs de lettres. Mots écartelés.

VIE. Ecoutez les lettres. Regardez les. Le V victorieux, heureux, liberateur. Tourné vers le ciel. Le I bien droit. Bougie à la force vive. Repère à l'horizon. Etre debout. Le E comme un souffle mis au bout... souffle de la vie. Respiration tranquille. ----- VOIE. Le V devient l'embranchement, quelles routes, quels chemins ? Le O indique le rond point, la plaque tournante Le I reste le chemin droit. Celui qui mène à l'horizon, belle route sans détour. Le E comme le souffle sur la route qui nous pousse... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 septembre 2005

la(r)mes

Elle est là. Sur les lames du parquet. Nue. Elle a fermé les yeux. Elle a peur. Il est là, il la regarde. La dévore des yeux. Visage fermé, un rictus aux lèvres. Dans ces mains, un éclair, une lueur d'argent. Une lame.. --- Tout à l'heure, elle est rentrée, de sa démarche dansante. Ivre de soleil, de bonheur, du plaisir de ses vingt ans. Elle a passé l'après-midi, dans cette petite calanque, tout au bout de Marseille. Les rochers blancs, éblouissants à en faire mal aux yeux. Cette eau si bleue dont elle a... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 12:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 septembre 2005

des larmes de mots

...."Septembre 2005. Alain Souchon  chante « Tant d’angélus… ».Voilà près de trois mois que j’ai brisé ce silence et que j’offre des larmes de mots aux lecteurs qui passent." Hier au soir, Coumarine m'a fait l'honneur et l'amitié de m'inviter chez elle, dans "Petites paroles inutiles"... Coumarine, c'est une personne extraordinaire - que je connaissais pas il y a quelques mois en arrière - qui m'a donné envie d'écrire, m'a guidée dans ces premiers pas et m'a incité à ouvrir ce blog et à me lancer... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 01:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 juillet 2005

Juillet 1965... été de tous les dangers..

Une musique lancinante... consommée jusquà saturation Juillet 1965. Depuis le début du mois, je suis seule avec ma grand'mère, seule dans la maison de Saône-et-Loire. Je suis désespérée. Ma vie est sur des rails. Je m' y sens mal. Je ne voulais pas de ces rails là. J'ai 23 ans et rien ne va. Je rêve d'amour... Cela semble impossible... A peine amoureuse, les hommes qui me prennent font tomber mes rêves. Je les regarde, je me regarde, absente. Loin de tout. Incapable de cet amour dont j'ai tant besoin et que je rêve... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 23:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

07 juillet 2005

La vie... en boomerang

27  avril 1966 - Paris - Porte Dauphine. C'est le soir, dans la clinique peu à peu les bruits des visites se sont atténuées, disparaissent. Je suis seule, exclue dans une chambre indépendante. Voilà deux jours que je suis là.. En attente. Sur le quai d'une gare inconnue. Différente. Hors norme. A l'index de la société. Ce dernier mois, mon ventre a pris de l'expansion. Cela se voit que je suis enceinte, grosse. Voilà presque un mois que je suis revenue en région parisienne. Depuis que mes parents savent mon... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 01:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 juillet 2005

Bleu au coeur... gris le monde

"Le monde est gris le monde est bleuEt la tristesse brûle mes yeuxMon cœur est gris mon cœur est bleuJe ne pourrais pas être heureuxCar je n'ai pas trouvé quelqu'unQui me dise je t'aimeNon je n'ai pas trouvé quelqu'unQui me dise je t'aimeLe monde est gris le monde est bleuEt la tendresse berce mes yeuxMon cœur est gris mon cœur est bleuL'amour me quitte peu à peuCar je n'ai pas trouvé quelqu'unQui me dise je t'aimeNon je n'ai pas trouvé quelqu'unQui me dise je t'aimeLe monde est gris le monde est bleuLa neige tombe sur mes... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 11:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 juillet 2005

Il y avait un jardin qu'on appelait la terre...

"C'est une chanson pour les enfantsQui naissent et qui vivent entre l'acierEt le bitume entre le béton et l'asphalteEt qui ne sauront peut-être jamaisQue la terre était un jardinIl y avait un jardin qu'on appelait la terreIl brillait au soleil comme un fruit défenduNon ce n'était pas le paradis ni l'enferNi rien de déjà vu ou déjà entenduIl y avait un jardin une maison des arbresAvec un lit de mousse pour y faire l'amourEt un petit ruisseau roulant sans une vagueVenait le rafraîchir et poursuivait son cours.Il y avait un jardin... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 16:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 juin 2005

Des photos... des souvenirs...

La magie des mots, le choc des photos. Ce matin, en lisant tranquillement un forum dont je suis régulièrement quelques sujets... un choc. Photo de cette jetée tranquille de ce port landais, où il y a déjà une quinzaine de jours... Projection dans le temps. Je me revois trébuchant sur ces lattes mal jointes... L'aube était naissante. Et ce bateau... déjà présent. Sans doute cette photo a t'elle été prise le même jour ? Quand l'aube dissipée, le soleil bien haut, des milliers d'estivants ont envahi la plage... Les... [Lire la suite]
Posté par ilescook à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]